Current   Past   Upcoming LAURENT KROPF: Les éléments
21.03.2014 - 17.05.2014

 

Dans Le sens de la vie des Monty Python (The Meaning of Life, 1983), un sommelier nous ouvre la route vers une petite maison dans la prairie, après avoir octroyé au glouton le – devenu célèbre – dernier petit chocolat. On lui avait emboîté le pas dans un long plan-séquence, supputant une révélation.


L’idée de la maison est récurrente dans l’œuvre de Laurent Kropf (CH, *1982). Elle abrite du mieux qu’elle peut le patrimoine familial – la maison comme conserve – ou le musicien envoyé là pour reposer son ouïe – la maison comme cellule. La route ne passe jamais très loin, mais  «c’est le difficile qui est le chemin.» (Søren Kierkegaard, in Crainte et tremblement, 1843).


Dans l’exposition Les éléments, Bob the Builder croisera la route de Dmitri Mendeleïev. Et ils créeront du bien commun. -- Laurent Kropf

 

-----

 

In the Monty Python’s The Meaning of Life (1983), a waiter leads us on a journey to a little house in the prairie, after having proposed to the glutton – the unforgettable – last weeney chocolate. He thereafter takes us on a sequel of still motions, underling a possible revelation.


The idea of the house is recurring in the works of Laurent Kropf (CH, *1982). It shelters the best it cans the families heritage – the home as a conserve – or where the musician is sent to rest his ears – the home as a cell. However, a road is never far away, but quoting Søren Kirekegaard’s Crainte et tremblement (1843): its all difficulties that is the road.


In the exhibition Les éléments, Bob the Builder will encounter Dimitri Mendeleïev, and together they will create common wealth. -- Laurent Kropf

 

 

Previous 01/02 Next
 
LAURENT KROPF: Les éléments